Aller au contenu

Olivier Bergeron lauréat du prix Choquette-Symcox 2018

Publié par Fondation Jeunesses Musicales Canada | 25 mai 2018

De gauche à droite: Danièle LeBlanc, directrice générale et artistiques, Jeunesses Musicales Canada; Olivier Bergeron, baryton; Richard Lupien, président, Fondation Jeunesses Musicales Canada; Joseph Rouleau, basse et président d'honneur, Jeunesses Musicales Canada.

 

Montréal, le 24 mai 2018 – La Fondation Jeunesses Musicales Canada est fière d'annoncer qu’Olivier Bergeron, baryton, est récipiendaire du prix Choquette-Symcox 2018, assorti d'une bourse de 5 000$.

Le Prix Choquette-Symcox est le fruit de l’initiative conjointe de feu Fernand Choquette et de Peter Symcox, tous deux passionnés de musique. Créé en 2010, ce prix annuel vise à soutenir un jeune artiste québécois dans son développement de carrière. Il est accompagné d’une bourse d’excellence de 6 000 $.

Olivier Bergeron est un jeune baryton lyrique canadien. Il fait ses débuts à l’âge de 16 ans à l’Opéra de Montréal dans une production de Dead Man Walking (Heggie). À 18 ans, il fait ses débuts en récital auprès du pianiste Olivier Godin aux Concerts Lachine. Après ses études au Conservatoire de musique de Montréal, où il chante les rôles d’Orfeo (L’Orfeo, Monteverdi), Jephte (Jephte, Carissimi) ainsi que Raoul de Gardefeu (La vie parisienne, Offenbach), Olivier est invité par François Le Roux à prendre part au Certificat Spécialisé de Mélodie Française à l’École normale de musique de Paris. À la fin de son parcours académique, il intègre l’atelier lyrique d’Opera Fuoco sous la direction de David Stern et Jay Bernfeld, à Paris.

Lors de la saison 2017-2018, il chante le rôle-titre dans La morte d’Orfeo (Landi) sous la direction de Christophe Rousset avec Les Talens Lyriques au Festival de Royaumont. Avec Opera Fuoco, il chante Riff (West Side Story, Bernstein) et Il Poeta (Prima la musica e poi le parole, Salieri), sous la direction de David Stern. Il fait également partie des découvertes du Café d'art vocal de Montréal et participe au "Printemps de la mélodie" de la Salle Cortot (Paris) aux côtés de François Le Roux et Felicity Lott.

Olivier Bergeron est lauréat de la Fondation Royaumont, boursier de la Art Song Foundation of Canada, de l’École normale de musique de Paris et de la Fondation Jeunesses Musicales Canada.

Natif de Montréal, Fernand Choquette a rapidement développé une passion pour la poésie et le théâtre, de même qu’un grand enthousiasme pour la musique classique. Entré à la Société Radio-Canada en 1955, il s’établit rapidement comme étant l’un des producteurs-réalisateurs de documentaires parmi les plus accomplis.

Metteur en scène, réalisateur, décorateur et critique, Peter Symcox a été juge à divers festivals d’art dramatique et a signé des articles dans plusieurs journaux et périodiques, dont The Montreal Star et Opera Canada. Peu après son arrivée à Montréal en 1953, il a été engagé comme décorateur à la télévision de la SRC et est devenu réalisateur d’émissions musicales.

La sélection du récipiendaire du prix se fait à partir de la recommandation d'un professeur par un comité d’octroi de bourses.

 

Liste des lauréats

2018 : Olivier Bergeron, baryton
2017 : Magali Simard-Galdès, soprano
2016 : Charles Richard-Hamelin, piano
2015 : Jean-Philippe Fortier-Lazure, ténor
2014 : Daniel Clark-Bouchard, piano
2013 : Stéphane Tétreault, violoncelle
2012 : Marie-Eve Munger, soprano
2011 : Philippe Sly, baryton-basse
2010 : Tomislav Lavoie, basse

 

- 30 -

 

Source

Marie-Philippe M. Lambert
Coordonnatrice des communications
Jeunesses Musicales Canada
514-845-4108, poste 222
mplambert@jmcanada.ca

 

Partager cette page